dimanche 23 août 2015

Disparition sous le baobab (Andrée Poulin)

Bonjour à tous! Je vous parle aujourd'hui de ma dernière petite lecture. Il s'agit du livre de Andrée Poulin qui s'intitule Disparition sous le baobab. Il s'agit d'un petit roman jeunesse, mais un roman tellement puissant. J'ai beaucoup aimé, mais je ne vous en dis pas plus pour le moment. Seulement un petit mot pour remercier les éditions Québec Amérique pour cette lecture. Voici donc, pour débuter, une petite description du roman:

Titre: Disparition sous le baobab
Auteure: Andrée Poulin
Éditeur: Québec Amérique
Année d'édition: 2015
Nombre de pages: 140 pages

Résumé de l'éditeur: Deux ans! Béa doit passer les deux prochaines années au Burkina Faso avec ses parents. Elle déteste ce pays étrange où il y a trop de soleil, trop de poussière et trop de lézards. Heureusement, la situation s'améliore quand elle se fait de nouveaux amis, notamment une vendeuse d'arachides et son adorable petit-fils. Mais voilà que Béa fait un échange irréfléchi, qui déclenchera un drame mystérieux...

MON AVIS 

J'ai tout de suite été attiré par ce roman qui se passe dans un petit pays d'Afrique. Je ne sais pas vraiment ce qui m'attire dans ce continent, mais j'aime beaucoup les histoires qui se passent en Afrique. Cette histoire jeunesse ne m'a pas du tout déçue. Il s'agit d'un tout petit livre, mais les petites leçons qu'on y trouve sont merveilleuses. 

Je me suis plongée dans l'histoire de Béa, une enfant québécoise qui a déménagé au Burkina Faso avec ses parents médecins. Dans ce petit livre on y retrouve une grande leçon d'amitié. En effet, on retrouve Béa qui se rend rapidement compte qu'elle est très riche à côté de son amie africaine qui n'a jamais eu la chance d'avoir une vraie fête d'anniversaire. Malgré le rêve de Béa qui est de retrouver la neige du Québec, on la voit, tout au long du livre, s'habituer à son environnement et aux nouvelles personnes qui en font partie. On la voit se faire des nouveaux amis semblables ou complètement différents d'elle. On retrouve donc une enfant qui s'adapte tranquillement à la nouvelle vie dans lequel elle est plongée.

Je me suis imaginée rapidement être à la place de Béa. C'est difficile de s'imaginer quitter son pays natal pour si longtemps à un si jeune âge, mais on voit dans cette histoire que Béa vit des expériences de vie incroyables. J'ai donc bien aimé me transporter dans cette petite histoire estivale. Je vous invite à lire cette histoire ou à la lire à vos enfants. De belles leçons de vie se trouvent à l'intérieur.

Ma note pour ce livre: 9/10 :)

Merci à Québec Amérique pour cette lecture que j'ai beaucoup appréciée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Que penses-tu de mon article? Écris vite un commentaire ICI :)