jeudi 14 juin 2018

La Magie de Paris, Tome #1: Le coeur et le sabre (Olivier Gay)

Bonjour à tous!

Je vous parle aujourd'hui du premier tome de la nouvelle saga d'Olivier Gay, un auteur que j'avais énormément envie de découvrir, mais je n'avais pas encore eu la chance de lire un de ses romans et c'est maintenant chose faites. Je remercie La boîte de diffusion ainsi que Castelmore pour l'envoi de ce roman ainsi que pour m'avoir fait découvrir cet auteur. J'ai donc lu le premier tome de la saga La Magie de Paris: Le coeur et le sabre.

Titre: La Magie de Paris, Tome #1: Le coeur et le sabre
Auteur: Olivier Gay
Éditeur: Castelmore
Année d'édition: 2017
Nombre de pages: 319 pages

Résumé: Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l'épée entre Thomas, un élève d'une autre classe qu'elle connaît à peine, et une sorte de démon. L'adolescente tente d'intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu'il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

Mon Avis

Je connaissais la réputation d'Olivier Gay et de ses romans. J'avais une bonne idée que ses histoires allaient me plaire, mais je ne pensais pas dévorer ce livre comme ce fut le cas. C'est un roman assez court et bien aéré, ce qui fait en sorte qu'une fois plongé dedans, il est difficile de s'en sortir sans avoir lu un bonne partie. L'histoire m'a complètement fait chaviré dans un monde différent et j'ai vraiment adoré. J'ai été tellement bien plongé dans cette histoire que j'avais parfois l'impression de vivre les émotions de Chloé à sa place. 

L'écriture de l'auteur nous amène à ressentir les émotions des personnages et à avoir l'impression d'être nous même dans l'histoire et c'est ce qui me plaît vraiment dans un livre. C'est aussi selon moi ce qui rend une histoire vraiment addictive. Une fois commencé, j'ai eu vraiment du mal à lâcher ce livre et maintenant qu'il est terminé, j'en suis encore bouleversé. Je peux donc dire que ce début de saga est vraiment un coup de coeur pour moi et si j'en crois les avis, les prochains tomes seront tout aussi bien. J'ai donc hâte de me plonger dans le second tome, mais je veux également faire durer un peu le plaisir. Je le lirai donc bientôt et je vous reviendrai sur la suite, mais pas tout de suite. Je pense attendre d'être un peu plus près d'avoir le troisième tome sous la main pour commencer le deuxième. 

Tout ça pour vous dire de vous lancer sans hésiter dans cette saga. Il y a présence de magie, mais c'est également très bien dosé avec le monde réel ce qui m'a vraiment fait apprécier l'histoire. J'aime beaucoup les histoires où il y a une part d'imaginaire, mais j'aime que ce soit lié au monde réel également. Cette saga a su manier les deux mondes et c'était vraiment super. J'ai bien hâte de retrouver l'univers de Chloé et Thomas dans le deuxième tome. J'ai hâte de découvrir à quel point la vie d'adolescente bien normale de Chloé sera bouleversée. Dernier point, j'ai beaucoup aimé l'association du sport bien "humain" de l'escrime avec la magie. Je ne vous en dis pas plus, mais allez vite lire cette histoire, vous ne serez pas déçu! Un bon coup de coeur pour moi :)

Ma Note: 10/10 :)

Merci à La boîte de diffusion pour l'envoi de ce roman :)



mercredi 13 juin 2018

Le sel de nos larmes (Ruta Sepetys)

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vous parle d'un roman d'une auteure que j'adore, Ruta Sepetys. Il s'agit du deuxième roman que je lisais de cette auteure et j'avais eu un énorme coup de coeur pour son premier. Je me disais donc que j'allais probablement apprécier ce roman étant donné qu'il traitait d'un sujet parent au premier. Il s'agit du roman Le sel de nos larmes que j'ai reçu grâce à Gallimard jeunesse Canada que je remercie énormément.

Titre: Le sel de nos larmes (Traduit de l'anglais)
Titre Original: Salt to the sea
Auteure: Ruta Sepetys
Éditeur: Gallimard jeunesse (Pôle fiction)
Année d'édition: 2018
Nombre de pages: 496 pages

Résumé: Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.
Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté...

Mon Avis

J'affectionne particulièrement les romans traitant de la période de la Seconde Guerre mondiale. J'aime lire à peu près tout ce qui traite de cette période et c'est une des raisons pourquoi j'avais envie de lire ce livre. Ce sujet me plaît énormément et j'avais également adoré le premier roman de cette auteure qui traitait également de cette période de l'histoire. Je n'ai donc pas hésité à lire ce roman dès sa réception et je n'ai pas été déçue.

L'auteure nous plonge dans une histoire à quatre voix où l'on découvre plusieurs personnages qui se déplace dans le but d'atteindre le port et ainsi se libérer de la guerre en embarquant sur un bateau. L'espoir y est et je me suis sentie très proche des émotions des personnages. En lisant le résumé, on comprend que l'auteure a mis beaucoup de temps pour des recherches concernant le naufrage du Wilhem Gustloff, mais j'aurais aimé qu'on y arrive un peu plus vite au cours de l'histoire. On passe beaucoup de temps à marcher vers ce but et le temps passé sur le bateau est plutôt vers la fin du roman et assez court. Toutefois, j'ai adoré les personnages et leur histoire. 

En résumé, le trajet parcouru par les personnages et leurs petits secrets nous pousse à vouloir toujours continuer de lire ce roman. On veut connaître la suite et connaître le sort de chacun des personnages. C'est une histoire qui m'a beaucoup plus et qui m'en a fait apprendre encore un peu plus sur la période de la Seconde Guerre mondiale. On voit que l'auteure a pris le temps de faire des recherches sur une partie un peu moins connue de cette guerre, sinon inconnue et j'ai beaucoup appréciée. Ses méthodes de recherche et références à la fin du roman nous prouve la véracité des faits inclus dans ce livre et j'ai beaucoup aimé. L'historienne en moi fut réellement captivée par cette histoire et je vous la recommande sans hésiter.

Ma Note: 8.5/10 :)

Un énorme merci à Gallimard jeunesse Canada pour l'envoi de ce roman :)






mercredi 6 juin 2018

Toutes blessent la dernière tue (Karine Giébel)

Bonjour à tous!

Quelques jours ont passés depuis ma dernière chronique mais la raison est simple, j'ai lu cet énorme pavé. La lecture m'a pris quelques jours avec le déménagement qui s'est déroulé en même temps et tout, mais il y a aussi le fait que j'ai pris mon temps pour déguster ce roman. J'avais une envie folle de lire ce livre depuis sa sortie en Europe et j'ai été trop contente lorsque je l'ai reçu dans ma boîte aux lettres. Un énorme merci à Interforum Éditis Canada pour l'envoi. Il s'agit donc du dernier roman de Karine Giébel qui s'intitule Toutes blessent la dernière tue.

Titre: Toutes blessent la dernière tue
Auteure: Karine Giébel
Éditeur: Belfond
Année d'édition: 2018
Nombre de pages: 744 pages

Résumé: Maman disait de moi que j'étais un ange.
Un ange tombé du ciel.
Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais...
Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…
Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…
Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu’au dernier.
Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ?
Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
Parce que bientôt, tu seras morte.

Mon Avis

Karine Giébel est une auteure très connue dans le monde du thriller et j'avais vraiment très hâte de découvrir son dernier roman. J'aime beaucoup les thrillers et j'avais lu beaucoup de critiques positives sur ce dernier roman, pour ne pas dire QUE des critiques positives. Dès les premiers chapitres du roman, j'ai été conquise moi aussi. La plume de l'auteure est tellement belle et elle nous fait ressentir les émotions jusqu'au plus profond de nous même. J'ai eu l'impression de me retrouver dans la peau du personnage principale, Tama, jusqu'à la fin du roman. 

On découvre l'histoire d'une jeune esclave travaillant pour une famille française. Au début, je me suis dis qu'on se plongeait dans une histoire se passant bien des années derrières pour ne pas dire des siècles plus tôt. Toutefois ce n'est pas le cas, on apprend que Tama vit dans notre monde, dans les années 2000. L'auteure nous fait part de cette situation encore actuelle de l'esclavage non autorisée en France. Les émotions qui nous traversent tout au long de ce roman m'ont fait parfois du bien, parfois du mal, mais je pense sincèrement que c'est un roman qui doit être lu. Malgré la taille de ce livre, je n'ai pas vu les pages passées. J'ai pris un réel plaisir à suivre l'histoire de Tama du début à la fin ainsi qu'à son histoire d'amour grandissant. J'ai également été surprise par le style de l'histoire. C'est un thriller, mais différent. Lorsque vous le lirez vous comprendrez surement davantage, mais ce que je peux vous dire c'est que c'est une belle et difficile histoire qui passe un peu devant le côté thriller. J'ai beaucoup aimé ce style particulier. 

Je vous invite donc à vous laisser bercer par l'histoire de Tama et évidement à prendre conscience du phénomène de l'esclavage actuel dans les pays industrialisés. C'est parfois difficile à lire, mais tellement beau. 

Ma Note: 9/10 :)

Un énorme merci à Interforum Éditis pour l'envoi de ce roman magnifique.


mercredi 30 mai 2018

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte (Colleen Oakley)

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vous parle d'un roman jeunesse avec un personnage principal assez spécial. Effectivement, Jubilee est allergique aux contacts humains. Elle ne peut toucher quelqu'un sans avoir une sérieuse réaction. Je vous parle donc du roman La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley.

Titre: La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte (traduit de l'anglais)
Titre Original: Close Enough to Touch
Auteure: Colleen Oakley
Éditeur: Milady
Année d'édition: 2018
Nombre de pages: 500

Résumé: Jubilee Jenkins est allergique au contact humain et se cloître chez elle. Pourtant, à la mort de sa mère, elle doit affronter le monde et se réfugie à la bibliothèque municipale, où elle trouve un travail. Elle y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s'installer en ville avec son fils adoptif. Bien qu'Eric ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme.

Mon Avis

J'ai beaucoup aimé le personnage de Jubilee. C'est une jeune femme très solitaire qui s'ouvre tranquillement, au fil du roman, au monde extérieur. Clairement, au départ, c'est une femme qui souffre d'agoraphobie. Elle ne sort pas de chez elle, commande tout par Internet et est très heureuse comme ça. Tout doit changer lorsque sa mère, qui lui envoyait l'argent dont elle avait besoin pour vivre, meut de façon soudaine. Jubilee se rend alors compte qu'elle devra sortir pour se trouver un travail puisque les dettes commencent à arriver.

On suit donc une femme attachante que l'on arrive difficilement à comprendre au début, puis on s'attache tranquillement aux efforts qu'elle fait pour vivre dans un monde qui lui fait peur. Elle rencontrera l'amour puis tranquillement, elle voudra trouver un remède à sa terrible allergie: les gens.

J'ai donc beaucoup aimé les personnages de ce roman qui sont tous très attachants à leur façon. Toutefois, j'ai trouvé qu'à certains moments, on retrouvait quelques longueurs. J'ai tout de même aimé l'histoire puisque malgré le fait qu'il y a peu d'action, l'auteure nous tient attaché à l'histoire à travers les personnages. Je vous conseille donc ce livre dans un moment où vous avez envie d'une histoire sans prise de tête. Également, c'est un excellent roman à mettre dans sa pile à lire pour l'été. Drôles et charmants, les personnages seront de bonnes compagnies pour vos vacances.

Ma Note: 8/10 :)

mardi 29 mai 2018

La disparue de la cabine No 10 (Ruth Ware)

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vous parle d'un thriller d'une auteure dont j'avais beaucoup appréciée le roman précédent. Il me tardait donc de découvrir celui ci et c'est maintenant chose faites. Il s'agit du roman de Ruth Ware intitulé La disparue de la cabine No 10.

Titre: La disparue de la cabine No 10 (traduit de l'anglais)
Titre Original: The woman in cabin 10
Auteure: Ruth Ware
Éditeur: Fleuve (Noir)
Année d'édition: 2018
Nombre de pages: 432 pages

Résumé: Être témoin d'un meurtre ? Angoissant. Que personne ne vous croie ? Terrifiant.

Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux de Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était.
Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...


Mon Avis

Je pense que j'attendais peut-être beaucoup de ce deuxième roman de cette auteure dont j'avais particulièrement aimé le roman précédent. Pour ce qui est de celui-ci j'ai beaucoup aimé l'ambiance de l'environnement du bateau. Je crois que c'est un bon choix de lieu pour un thriller puisque l'endroit lui-même confiné fait un peu froid dans le dos.

Pour ce qui est de l'histoire, ce fut éternel avant qu'il se passe quelque chose d'intéressant. Autant j'ai été tenu en haleine dans son roman précédent que là... OUF! Je crois me rappeler que j'ai eu l'impression de vraiment sentir l'histoire débuter autour de la 130e page et c'est très long pour un thriller. J'avais toujours envie d'un peu plus de profondeur, mais ça ne venait pas. L'histoire en tant que telle est bonne lorsqu'elle commence enfin. On a l'impression que tout le monde est un peu coupable. Toutefois, j'ai eu l'impression de connaître la fin un peu trop tôt. L'auteure essaie de nous envoyer sur un autre chemin, mais au fond de moi, je connaissais la fin malgré tout.

Ce fut quand même une lecture que j'ai apprécié, même si j'aurais aimé en avoir un peu plus. Pour ce qui est de l'ambiance par contre, c'était super. Si vous aimez l'ambiance lourde et confinée des bateaux, je vous conseille ce thriller.

Ma Note: 6.5/10 !!

mardi 22 mai 2018

L'éternité de l'amour (Barbara Cartland)

Bonjour à tous!

Je vous retrouve avec beaucoup de retard pour vous parler d'un tout petit roman que j'ai lu il y a de ça environ un mois. C'est un roman que j'ai pris un peu au hasard à la bibliothèque parce qu'en lisant la quatrième de couverture, l'histoire me faisait bien envie. J'étais dans une phase où j'avais vraiment envie de lire un petit roman sans prise de tête et donc je me suis plongée dans celui-ci.

Titre: L'éternité de l'amour 
Auteure: Barbara Cartland
Édition: J'ai lu (pour elle)
Année d'édition: 2017
Nombre de pages: 157 pages

Résumé: Pénélope est venue seule rejoindre le marquis à Paris. Enfin, presque seule : une vieille tante l'accompagne. Toute de noir vêtue, cachée derrière de vilaines lunettes et un ridicule chapeau, elle est le chaperon idéal pour couvrir les amants. Or, la nuit de leurs retrouvailles, le marquis se trompe de chambre... Point de Pénélope, mais quelle ravissante vision ! Qui est donc cette belle endormie ? Intrigué, le marquis s'arrache à sa contemplation et s'éclipse sans bruit. Dès demain, il mènera son enquête. Car il ne croit pas au hasard : c'est le destin qui l'a poussé à choisir cette porte...

Mon Avis

Ce tout petit roman m'a tout de suite fait envie lorsque j'ai lu le résumé parce que j'étais dans une période où j'avais envie d'une romance historique. Je dois dire que c'est assez rare que j'ai une envie du genre, mais là elle était bien présente et je me suis dis qu'avec un court roman comme celui-ci, ce serait un bon compromis et je pensais passer un bon moment.

Ce fut le cas, j'ai beaucoup aimé l'histoire et l'imagination qui découlait des personnages. J'avais l'impression, au fil de ma lecture, de me retrouver adolescente. J'ai adoré retrouver le style de romance historique dont j'avais envie. Bien que l'on suive au départ le personnage de Pénélope, je me suis rapidement attachée au personnage de la vieille tante si mystérieuse. Bien que l'on comprenne dès le départ le personnage se cachant derrière cette vieille tante, je me suis attachée à son histoire et à sa force de caractère. J'ai également étonnamment appréciée le fait que je détestais Pénélope. C'est une femme franchement snob, mais on adore la détester dans cette histoire. 

Comme dans les romances à l'eau de rose, on arrive bien à travers l'écriture de l'auteur à s'imaginer le beau marquis de Paris qui fait tourner les têtes des jeunes femmes. On s'attache à lui et au genre d'amour qu'il dégage. Bref, si vous avez envie d'un court roman avec une histoire d'amour à l'eau de rose sans prise de tête, ce roman est pour vous. On retrouve l'ambiance anglais de l'Angleterre à travers l'écriture de l'auteure qui provient de ce pays et c'est quelque chose que j'ai beaucoup appréciée. Bien que le manque d'un petit quelque chose d'accrocheur dans cette histoire est un peu frustrant, je lisais ce roman pour mettre en pause mon esprit durant cette fin de session scolaire et j'ai tout de même aimé ce roman.

Ma note: 8/10 :)


jeudi 17 mai 2018

Qui ment ? (Karen M. McManus)

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vous parle d'un thriller jeunesse que j'ai reçu grâce à Interforum Editis Canada que je remercie énormément! Il s'agit du premier roman de Karen M. McManus qui s'intitule Qui ment ? et qui est publié aux éditions Nathan.

Titre: Qui ment ? (Traduit de l'anglais)
Titre Original: One Of Us Is Lying
Auteure: Karen M. Manus
Éditions: Nathan
Année d'édition: 2018
Nombre de pages: 460 pages

Résumé: Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l'élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle... 
Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n'est pas accidentelle. Dès lors qu'un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d'eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre. 
Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont tous quelque chose à cacher...

Mon Avis

J'ai rarement la chance de lire des thrillers jeunesses tout simplement parce qu'ils se font plus rares que les thrillers pour adultes, mais comme j'aime les thrillers, j'avais très envie de lire celui ci et c'est chose faites. J'en avais entendu parler, mais sans plus. J'avais donc très hâte de découvrir ce roman. 

J'ai beaucoup aimé le fait qu'on embarque très rapidement dans l'histoire. Dès les premiers chapitres, on connaît la base de l'histoire et nous savons vers quoi l'auteure souhaite nous amener. J'ai beaucoup apprécier les personnages de cette histoire et il est agréable de découvrir leurs secrets chacun leur tour. Le début du roman se passe très vite et il donne envie au lecteur de poursuivre sa lecture afin de connaître tous les petits secrets qui s'y cache. 

Bien que j'ai découvert la fin avant cette dernière et que d'habitude c'est ce qui me fait aimer un peu moins un thriller, cette fois c'était différent. L'histoire est agréable jusqu'à la fin malgré tout bien qu'un peu plus tranquille dans les derniers chapitres. C'est un bon thriller remplis de petits secrets au fil de notre lecture et c'est ce que j'ai beaucoup aimé de cette histoire. Pour un premier roman, l'auteure s'est bien débrouillée et elle nous a livrée un thriller jeunesse bien ficelé. Je vous le conseille, vous passerez un bon moment.

Ma Note: 8.5/10 :)

Je remercie Interforum Editis pour l'envoi de ce roman :)