jeudi 18 avril 2019

Un si petit oiseau (Marie Pavlenko)

Bonjour à tous!

Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle chronique. Vous en verrez probablement plusieurs ces prochains jours puisque j'ai un peu plus de temps pour lire et pour rattraper mes chroniques en retard. Également, je pars en vacances ce dimanche alors je vais tenter de rattraper mon retard d'ici là. Je ne sais pas si j'aurai le temps d'écrire des chroniques durant mes vacances, mais j'aurai certainement le temps de lire donc dans le pire des cas, je rattraperai l'écriture de mes avis à mon retour ;) 

Aujourd'hui, je vous parle du roman jeunesse Un si petit oiseau de Marie Pavlenko. C'est un roman que je voulais lire depuis sa sortie européenne parce que j'en avais entendu beaucoup de bien et parce que j'avais envie de découvrir l'écriture de l'auteure avec ce roman.

Titre: Un si petit oiseau
Auteure: Marie Pavlenko
Éditeur: Flammarion
Année d'édition: 2019
Nombre de pages: 385 pages

Résumé: Après un accident de voiture qui l'a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d'avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu'on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l'amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre.

Mon Avis

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire. J'avais envie de lire ce roman sans vraiment avoir pris connaissance du résumé (ça m'arrive souvent d'avoir juste envie de découvrir... pas vous?) et j'ai été surprise du sujet. On rencontre Abi, une adolescente ayant subie un grave accident d'auto qui lui a fait perdre son bras droit. On rencontre alors son quotidien, ses difficultés à vivre seulement avec un bras et surtout, le jugement des autres. 

J'ai eu un peu de mal avec le début du roman où je trouvais, il se passait pas tellement de choses outre les activités de son quotidien. J'ai trouvé Abi un peu agaçante au début. Je n'imagine pas du tout comment il doit être difficile de faire le deuil de son bras, mais près d'un an après son accident, j'avais l'impression qu'elle était toujours au même point et qu'elle n'avait pas évoluée par rapport à sa condition. Toutefois, je me suis vite attachée à ses petites victoires et à l'évolution qu'elle parvient à mettre en place durant l'histoire. J'avais envie de la pousser dans le dos au début du roman alors qu'à la fin, j'avais l'impression que c'était finalement elle qui nous apprenait à réfléchir en ce qui concerne la chance que nous avons dans la vie. Ce roman dégage une très belle morale: celle d'apprécier ce que nous avons et d'arrêter de nous plaindre pour un rien. Il dégage aussi l'idée que les gens ayant un handicap sont souvent beaucoup plus débrouillard que nous et qu'ils ont beaucoup moins d'orgueil que nous pour demander de l'aide d'autrui. Bref, ce roman jeunesse est destiné à bien plus que les jeunes lecteurs et je le conseille à tous.

C'est un roman ayant un rythme rapide et qui se lit rapidement. Je l'ai dévoré en deux jours et j'ai passé un très bon moment.

Ma Note: 8/10 :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Que penses-tu de mon article? Écris vite un commentaire ICI :)